Prenzlau et le Uckermark : lacs et Kantinen

August 21, 2020, 12:37 PM

Après Eberswalde, les forêts continuent et les lacs deviennent de plus en plus nombreux : on entre dans le Uckermark.

Note : ceci est l'article 3/6 d'une série sur notre voyage à vélo de Berlin à Usedom, en juillet 2020. Lisez l'intro dans À vélo de Berlin à la mer.

Le Uckermark, lacs et terroir

Le Parc naturel des lacs du Uckermark est l'une des régions les plus renommées de Brandenburg. Il compte des centaines de lacs, formés par la fonte des glaciers de la dernière période glaciaire, il y a 15'000 ans.

C'est une destination populaire pour un weekend hors de Berlin, pour y faire camping, rando, vélo ou kayak.

Les paysages y sont divers, changeants et magnifiques :

Bon, les paysages, ça va deux minutes, mais maintenant on aimerait parler de nourriture.

Et on a de la chance, parce que le Uckermark est aussi réputé pour ses produits régionaux et artisanaux. Fruits et confitures (on y était en pleine saison des fraises !), saucisses, fromages, moutardes, cidre, et autres.

Rayon des cidres dans un magasin de produits régionaux

On en a beaucoup profité, surtout pendant trois jours passés dans un minuscule village isolé, à 30 minutes à vélo du resto le plus proche.

Notre picnic du soir quotidien : pain, fromage aux herbes, saucisses, concombre, fraises, et un feu de bois devant la roulotte où on dort.

Le Uckermark n'est pas que lacs et forêts. On y trouve plein de petits villages, reliés par des petites routes de campagne, qui convergent toutes vers un point central : Prenzlau.

Arrivée à Prenzlau

Prenzlau et ses Kantinen

Prenzlau est une bourgade médiévale, qui a connu son âge d'or entre les XIIème et XVIIIème siècles au sein du Saint-Empire romain germanique. Aujourd'hui, sa population vieillissante stagne autour des 20'000 habitants, et on n'a jamais vu une densité de déambulateurs aussi frappante que dans ses rues.

Malgré tout, si on creuse un peu, elle vaut le détour.

La bourgade était fortifiée, et des trois kilomètres de remparts qui encerclent la vieille ville, la moitié sont encore debout. Une jolie promenade a été aménagée tout le long, ce qui en fait une super balade d'une petite heure qui longe à l'est le Stadtpark et au sud les rives du lac Unteruckersee.

Les rives du Unteruckersee

Marcher, ça donne faim. Contrairement au minuscule village où on dort, il y a des restos à Prenzlau, surtout autour de la Friedrichsstraße, la rue marchande qui accueille le marché les mardis. Une auberge allemande, un kebab, un resto vietnamien.

Mais aujourd'hui, on ne mangera ni un Schnitzel, ni un Gemüsekebap, ni des nouilles sautées.

On ira sur la Wallgasse, le long des remparts côté est. À côté du poste de police, on verra un panneau avec trois plats du jour annoncés à la craie, devant l'entrée d'un Plattenbau comme les autres (un immeuble en béton préfabriqué d'Allemagne de l'Est). L'endroit n'aura pas de nom, et il ne sera pas sur Google Maps. On prendra notre courage à deux mains et passera le pas de la porte, et c'est comme ça qu'on découvrira les Kantinen.

Les Kantinen sont un peu comme on imagine les restaurants dans la RDA. Chaque midi en semaine, il y a deux ou trois plats à choix, préparés le matin en grosses quantités. Les assiettes sont simples, les portions généreuses, et le tout coûte moins de 5€. Les travailleurs du quartier s'y retrouvent tous les midis.

Une Kantine entre une vieille tour et la mairie de Prenzlau

Il y a plusieurs Kantinen à Prenzlau, notamment dans la zone industrielle Gewerbegebiet West ou près de la Rathaus au sud-est du centre-ville, mais la Kantine de la Wallgasse a une particularité. Comme elle se trouve à côté du poste de police, elle est ipso facto la cantine de la police.

En pratique, ça veut dire que les clients réguliers ne sont pas des travailleurs de la zone industrielle mais des policiers en uniforme, qu'il y a des tables réservées à la police, et que le calendrier de la police est accroché au mur.

Après ce midi mémorable, on quitte Prenzlau et retourne à vélo dans notre minuscule village, un sac à dos rempli de provisions pour le picnic de ce soir.

Demain matin on part vers le nord, pour notre dernière étape avant la mer !

Commentaires

Loading...