9 choses incontournables à faire à Aarhus

March 11, 2020, 7:56 PM

Après notre passage par Hambourg, on a passé deux jours à Aarhus, la deuxième ville du Danemark.

Deuxième ville, mais avec ses 300'000 habitants, Aarhus est cinq fois plus petite que Copenhague. Ça se ressent tout de suite : il y a peu de trafic, et le centre-ville se traverse en vingt minutes à pied.

On a adoré cette petite ville, et on aimerait partager avec vous 9 choses à ne pas manquer pendant votre visite.

1. Aller à la bibliothèque

La bibliothèque Dokk1

Quand on nous a dit qu'on ne devait absolument pas rater la bibliothèque, on a trouvé ça étrange. Mais a posteriori, on est totalement d'accord.

La bibliothèque Dokk1 est la plus grande bibliothèque de Scandinavie, et la lauréate du prix de la bibliothèque de l'année en 2016, l'année de son ouverture.

Elle fait partie du projet d'urbanisation Urban Mediaspace Aarhus, qui vise à réaménager les anciens docks de Aarhus. Dokk1 est aussi l'une des raisons qui ont valu à Aarhus son titre de capitale européenne de la culture en 2017.

Dokk1 mérite amplement ces louanges.

L'intérieur est lumineux, spacieux, moderne. Il est aussi incroyablement versatile, avec des espaces où étudier, lire, jouer, apprendre, boire un café, ou même écouter des vinyls. Et la vue sur le port est magnifique.

On a passé toute une matinée grise à la découvrir, et à écrire notre article sur Hambourg face à la mer.

Dokk1 est déjà une raison suffisante de visiter Aarhus !

2. Se balader à Aarhus Ø

AARhus, par le cabinet d'architecture Bjarke Ingels Group

Aarhus Ø est une autre initiative du projet d'urbanisation Urban Mediaspace Aarhus. Mais cette fois, ce n'est pas un bâtiment, mais tout un quartier !

Il est situé à l'est de la ville, sur une presqu'île où se trouvait le terminal conteneur du port de Aarhus. "Ø" est l'abbréviation de "est" et signifie aussi "île" en danois.

Le nouveau quartier est un vrai terrain de jeu architectural, où chaque chantier est plus ambitieux et original que le précédent. La construction est encore en cours, avec notamment le chantier de Lighthouse, un futur gratte-ciel de 142 mètres.

Malgré les chantiers en cours, le quartier est un endroit sympa où se promener sur les quais, entre les buildings et la mer.

On y trouve même des bains, Havnebadet (qui rappelleront les Bains des Pâquis aux Genevois), où on peut se baigner l'été et aller au sauna l'hiver, avant de sauter dans la mer (c'est le bain de glace, une tradition scandinave).

On a "malheureusement" raté le bain de glace (c'est seulement ouvert les samedis et dimanches matin), mais c'est sur la liste pour notre prochaine visite !

3. Nourrir un chevreuil

Loin de l'architecture moderne de Dokk1 et Aarhus Ø, au sud de la ville, il y a une forêt.

Dans cette forêt, il y a un enclos.

L'enclos est très grand (22 hectares), il contient en fait une partie de la forêt. C'est un parc à cerf : Marselisborg Dyrehave.

Depuis Aarhus, on peut prendre un bus, traverser la forêt, entrer dans le parc et voir des cerf Sika, des chevreuils et des sangliers (on en a pas vu) en semi-liberté.

On avait une pomme avec nous, et on a pu la donner à un chevreuil !

4. Monter sur le toît de Godsbanen

Godsbanen signifie gare de fret en danois. C'est l'ancienne gare de marchandises de la ville, qui a récemment été reconvertie en centre culturel.

Aujourd'hui, on y trouve des ateliers, une galerie, un restaurant. Des événements et workshops y prennent place tous les jours, du théâtre aux conférences en passant par les ateliers d'impression.

La fermeture de la gare de marchandises a eu un effet secondaire. Les rails qui y menaient ont été remplacés par l'Institut for (X), un village auto-géré où l'on trouve cafés, bars, workshops, salles de concert... On l'a raté cette fois, mais on compte bien y faire un tour à notre prochaine visite !

Ce qu'on a pas raté, c'est le toit de béton de Godsbanen, où on peut monter profiter de la vue et du soleil.

Bon, c'est vrai, il pleuvait, mais ça valait quand-même la peine !

5. Manger un morgenmad

Morgenmad à La Cabra

Ce qu'il faut manger, au Danemark, c'est du pain.

Les Danois sont fous de pain, et une de leurs spécialités est le rugbrød, un pain de seigle au levain. C'est l'ingrédient principal du smørrebrød, une tartine de rugbrød avec ce que vous voulez dessus (fromage, poisson, ...)

Une bonne occasion de manger du pain est au petit déjeuner, ou morgenmad.

On a mangé des excellents petits déjeuners pendant notre séjour :

  • À La Cabra, un excellent café/torréfacteur qui exporte même son café jusqu'à Berlin. Le café est aussi une boulangerie, et les petits-déjeuners y sont divins.
  • À Jumbo, un café qui fait aussi son propre pain et viennoiseries, et va jusqu'à moudre sa propre farine. On peut aussi y goûter le fameux grød danois (du porridge).
  • À la maison : il suffit d'acheter un bon pain, un bon fromage et une bonne moutarde, et on commence la journée avec du smørrebrød maison !

6. Faire un jeu de société

Aarhus Brætspilscafé

Le Danemark est connu pour son concept du hygge. Le site de Danemark tourisme l'expliquera mieux que nous :

Essentiellement, hygge signifie créer une atmosphère chaleureuse et profiter des belles choses de la vie avec les personnes que l’on aime. La chaude lueur des bougies est hygge. Sortir avec un cher ami pour aller voir un film est aussi hygge. Et il n’y a rien de plus hygge que s’asseoir avec sa famille et ses amis pour discuter des grandes et petites choses de la vie.

Le hygge, c'est être à l'abri au chaud quand le temps est mauvais dehors. Par exemple, dans un chalet au milieu d'un blizzard. Ou, plus simple, dans un board game café quand il pleut.

C'est à Copenhague en 2016 qu'on avait visité notre premier board game café. Ça a l'air d'être un lieu populaire chez les Danois pour passer un moment hygge. On peut y boire un café, une bière, y partager des snacks, et bien sûr y trouver des centaines de jeux de société.

En deux jours à Aarhus, on y est allés deux fois. Un bon plan hygge pour une après-midi pluvieuse !

7. Voir la ville d'en haut

On avait lu qu'un moyen de voir la ville d'en haut était de monter dans le clocher d'une église.

Après avoir essayé deux églises sans succès, on c'est rabattus sur Salling, un grand centre commercial sur la rue principale de Aarhus.

Au sixième étage, après quatre escalators et le reste à pied, on arrive sur le toit.

Une plateforme surélevée offre une magnifique vue du centre-ville, et une passerelle vitrée et vertigineuse surplombe la rue principale.

Un lieu à retenir pour prendre de la hauteur !

8. Manger un hot dog

Croyez-le ou non, une grande spécialité culinaire du Danemark est le hot dog.

On a aussi goûté d'autres choses, comme le smørrebrød (les fameuses tartines danoises), les fiskfrikadeller (des boulettes de poisson qu'on mange avec de la sauce remoulade) ou les tarteletter (des sortes de vol au vent en forme de tartelettes).

Mais on a eu un coup de cœur pour un petit stand de hot dogs sur la place Bispetorvet, au pied de la cathédrale : Børnenes Kontor.

Le vendeur est souriant et adorable, il a immigré à Aarhus il y a 40 ans et vend maintenant une variété de hot dogs, du classique au vegan en passant à un hot dog sauce sriracha.

Un hot dog au soleil, après une balade dans le quartier latin, c'est extraordinaire !

On en a même fait un article !

9. Apprendre à prononcer le nom de la ville

L'hôtel de ville d'Aarhus (Aarhus Rådhus)

Aarhus ne se prononce pas "a-russe" mais "or-rousse".

Le "u" prononcé "ou" n'est pas surprenant, c'est comme en allemand.

Le "aa" qui est en fait un "o" ouvert a une plus longue histoire.

Le o ouvert (que la linguistique appelle voyelle mi-ouverte postérieure arrondie, si ça vous intéresse) a toujours existé dans les langues scandinaves. Il vient du vieux norrois, une langue scandinave médiévale.

Pendant des centaines d'années, on l'a écrit "aa", mais en 1948, une réforme orthographique au Danemark a réintroduit la lettre "å" pour remplacer le "aa".

Aarhus a donc changé d'orthographe et s'est écrit Århus jusqu'en 2011, quand l'ancienne orthographe a été rétablie pour des raisons d'internationalisation.

Aujourd'hui, ça s'écrit donc Aarhus, et ça se prononce toujours "or-rousse".

Le voyage continue...

Le Danemark ne se limite pas à Aarhus ! Pour nous, le voyage continue à Copenhague, avant de passer quelques jours sur l'île de Bornholm et notre retour à Berlin.

À bientôt !

Commentaires

Loading...