Tapis rouge, jazz et Amandla : la 70ème Berlinale

March 2, 2020, 8:50 AM

Vous le savez déjà : Clara et moi, on aime le cinéma et on y va souvent à Berlin.

Donc cette année, quand on a vu les premières affiches pour la 70ème Berlinale, je nous ai immédiatement pris un pass.

...non, pas tout à fait.

J'ai attendu la dernière minute pour acheter les dernières places dispos pour de The Eddy, une série Netflix dont j'avais jamais entendu parler.

Damien Chazelle

Le nom du réalisateur a été suffisant pour me convaincre de voir The Eddy.

Vous avez peut-être déjà vu certains de ses films (et sinon, vous avez maintenant un plan pour ce soir) :

  • Whiplash (2014), un film incroyable qui suit un jeune batteur dans un groupe de musique exigeant (3 oscars, dont meilleur mixage de son)
  • La La Land (2016), un film musical avec une superbe photographie et une bande originale que j'écoute encore à ce jour (6 oscars, dont meilleure musique et meilleure chanson)
  • First Man (2018), un film sur la mission Apollo 11 (notamment Golden Globe de la meilleure musique)

Accessoirement, Chazelle est le plus jeune lauréat de l'Oscar du meilleur réalisateur (pour La La Land).

Vous aurez compris que la musique est primordiale dans les films de Chazelle. The Eddy ne déroge pas à la règle, puisque ça parle d'un club de jazz à Paris.

Et finalement (rien à voir mais je voulais le mentionner), son papa Bernard Chazelle est connu dans l'informatique pour son algorithme de triangulation d'un polygone en temps linéaire (demandez-moi pas ce que c'est).

Sous les projecteurs

Revenons-en à la Berlinale. La projection était à 18h30, juste après le travail, donc j'ai attendu Clara directement devant le Zoo Palast, un des cinémas historiques de Berlin Ouest.

C'est à ce moment-là que j'ai compris plusieurs choses que je n'avais pas enregistré jusque là:

  1. Je suis à un festival de cinéma, donc les films projetés sont pour la plupart des premières mondiales (donc c'est normal que je n'aie pas encore entendu parler de The Eddy)
  2. C'est la première mondiale, donc une partie des acteurs sont présents
  3. Une partie des acteurs sont présents, donc il y a un tapis rouge, des photographes, et des autographes 🤳

André Holland est passé en premier, ça m'a fait plaisir de le voir parce que je l'avais adoré dans Moonlight.

Mais les autres fans avaient l'air plus intéressés par l'actrice qui suivait, Amandla Stenberg (oui, il y a un L là-dedans, c'est pas une faute de frappe). À 21 ans, elle est connue pour son rôle dans Hunger Games.

Après m'être pris au jeu et avoir pris plein de photos d'Amandla (malheureusement j'avais rien à lui faire signer), j'ai retrouvé Clara et on est entrés dans la salle (800 places, complet. Corona quoi ?).

The Eddy

On a vu les deux premiers épisodes de 1h15 chacun.

Je veux pas trop vous spoiler, mais ça tourne effectivement autour d'un club de jazz à Paris géré par Elliot (André Holland), où se produit un groupe composé notamment de Maja au chant 🎤 (Joanna Kulig) et Randy au piano 🎹 (Randy Kerber).

Le jazz est central à la série, et on assiste à des longues scène de répétitions, de concert, d'impro – génial 🎷

L'action se déroule loin du centre touristique, dans le 13ème (où a grandi Damien Chazelle) au-delà de la Petite Ceinture.

J'ai adoré les mélanges de langue anglais/français/arabe, les scènes au pied des tours d'habitations (qui m'ont rappelé le film Les Misérables de Ladj Ly), et bien sûr la musique !

Après la projection, les acteurs et producteurs sont montées sur scène.

En plus des acteurs, il y avait notamment le compositeur Glen Ballard, l'écrivain Jack Thorne (Harry Potter and the Cursed Child), et le co-créateur de la série Alan Poul (qui réalisera les deux épisodes suivants).

Il y a eu des questions, et on a appris que:

  • Les épisodes ont été tournés exclusivement sur pellicule 16mm (une première pour une série Netflix) 📽
  • La musique était jouée par des vrais musiciens et a été enregistrée entièrement live (une première pour une série Netflix) 🎵
  • André Holland n'est pas pianiste, mais il a pris de cours pour la série, et compte continuer à en faire après
  • The Eddy a été créé pour le tournage (dans un ancien cinéma), les compositeurs Glen Ballard et Randy Kerber ont dit vouloir l'ouvrir après la production

Nous, maintenant, il faut qu'on patiente jusqu'au 8 mai pour voir la suite. En attendant, on regarde Doctor Who.

Si vous voulez en lire plus sur The Eddy, je vous recommande cet article de Variety

Infos pratiques : assister à la Berlinale

  • Regardez le programme avant le festival. J'ai été déçu cette année de rater certains films (comme Undine) parce que j'ai tardé à m'informer. Il est possible de s'inscrire sur le site du festival pour ajouter des films à vos favoris avant de prendre les billets
  • Les billets se vendent en ligne 3 jours avant la projection à partir de 10h. Ils peuvent partir vite – je vous recommande de les prendre le plus tôt possible.
  • Arrivez en avance au cinéma pour voir les stars sur le tapis rouge (et équipez-vous en matériel à autographe si ça vous intéresse)
  • Entrez tôt dans la salle pour avoir une bonne place, elles ne sont pas numérotées
  • Pas besoin de vous mettre sur votre 31 – c'est un festival de cinéma, mais ça reste Berlin !

La 70ème édition de la Berlinale s'est terminée hier. Suite en février 2021 !

Commentaires

Loading...