Chiang Mai, épisode 2 : le café ☕

November 29, 2018, 10:39 AM

Le mot "café" est sûrement le mot le plus utilisé sur ce site, juste après peut-être "le" et "la".

Si on le mentionne dans chaque article, c'est pas une coïncidence : c'est notre quotidien et notre passion !

C'est notre passion : on aime boire du bon café "de spécialité", en apprendre plus sur sa production et visiter des plantations (comme au Vietnam ou au Laos). Et bien sûr, on adore essayer des nouveaux cafés quand on voyage : c'est la première chose qu'on fait en arrivant dans une nouvelle ville !

C'est notre quotidien : on passe le plus clair de notre temps dans des cafés ! On y travaille, on y discute, on y lit... et on y boit du café, bien sûr. Devinez d'où je vous écris cet article :

Notre café de ce matin à Passion Project

C'est pour ça qu'après plus de 6 mois à Chiang Mai, on ne peut pas partir sans écrire un article sur le café !

Il ira rejoindre nos articles sur le café à Hong Kong et le café à Đà Lạt 😊

Le café à Chiang Mai

Contrairement au Vietnam, la caféiculture en Thaïlande n'a pas une longue tradition.

Wikipédia dit que la production a débuté assez tard, dans les années 70, en tant qu'alternative à la culture d'opium 👏

Entre octobre 2017 et septembre 2018, la Thaïlande n'a exporté "que" 10'140 tonnes de café, contre plus de 1,7 millions de tonnes au Vietnam. (statistiques de la International Coffee Organization)

Pourtant, le climat montagneux et frais du nord de la Thaïlande est idéal à la culture d'arabica, une variété de café plus difficile à cultiver que le robusta mais plus appréciée des amateurs de café (c'est en général du café Arabica qu'on boit dans les cafés de spécialité).

Du café thaï

Peu de production à l'échelle mondiale donc, mais assez pour la consommation locale dans des cafés de spécialité, ici à Chiang Mai !

Les cafés à Chiang Mai

S'il existait des statistiques du nombre de cafés de spécialité par pays, la Thaïlande ridiculiserait cette fois le Vietnam, millions de tonnes ou pas.

Plutôt qu'un résultat de la caféiculture, la présence de cafés de spécialité a plutôt l'air d'être un indicateur de tourisme et d'ouverture à la globalisation 🌏

Les expats et la jeunesse thaï moderne (et dorée) ont bordé les rues de Chiang Mai de cafés tous plus instagrammables et hipster les uns que les autres.

Nous, on retient plutôt ceux où on se sent à l'aise de s'asseoir et travailler toute une matinée, et où le café est à notre goût : un latte rond et crémeux, et un filtre fruité.

En voici quelques-uns :

Zmoy, notre café préféré

Bien qu'on l'ait découvert relativement tard, Zmoy est sans hésiter notre café coup de cœur à Chiang Mai !

C'est un tout petit café très bien placé dans la vieille-ville, mais comme il est caché dans une petite ruelle, il n'y a jamais personne.

Il a été ouvert par une jeune adorable dans une annexe de la maison familiale, plus précisément dans ce qui était le garage, qui a été reconverti en café avec trois petites tables.

Comme il n'y a pas beaucoup de place, elle prépare l'espresso avec une machine manuelle (ROK) et fait mousser le lait avec une sorte de bouilloire à haute pression, que Clara a ensuite achetée pour se mettre à faire des lattes à la maison !

C'est ici que je termine l'article cette après-midi, et c'est probablement la dernière fois qu'on vient. Ça va nous manquer ! 💓

Thor Phan, le meilleur torréfacteur

On y va assez rarement parce que l'espace n'y est pas très confortable, mais Thor Phan mérite une mention dans cet article.

Robin a longtemps hésité entre Thor Phan et Ma-Chill (un autre chouette café) pour décerner la médaille du meilleur café filtre en ville. Puis on s'est rendus compte que Ma-Chill achète en fait du café torréfié par Thor Phan ! Tout s'explique 😁

On recommande donc à tous les amateurs de café filtre !

Et on va ramener quelques paquets de grains en Suisse : c'est le plus beau souvenir qu'on puisse ramener de Thaïlande ! 😊

Taste, on y travaille

Taste est probablement le café où on a passé le plus de temps de tout le voyage. C'est un peu notre salon !

Mai

On l'a découvert le premier jour de notre premier séjour à Chiang Mai, en mai.

Le café y est d'origine thaï et super bon, le wifi est rapide et stable, et l'espace est relativement grand. Comme le café est situé un peu en dehors du quartier ultra-touristique de Nimman, les touristes n'arrivent en général pas jusque là, et on y trouve plutôt des réguliers (dont nous) et des étudiants qui révisent leurs cours (l'uni est juste à côté).

Récemment Taste devient de plus en plus populaire, et avec en plus la haute saison qui débute, ça ressemble plutôt à ça :

Juillet

Mais heureusement on y trouve toujours de la place, qu'on squatte pendant des heures en travaillant sur nos ordis.

Mais qu'est-ce qu'on fait sur nos ordis ?

Plein de choses !

Par exemple, cette super carte des cafés à Chiang Mai :

On y a recensé tous les cafés qu'on aime à Chiang Mai, avec notre avis et plein d'autres informations. Allez y jeter un coup d’œil en cliquant sur l'image !

Petit à petit, on compte y ajouter plein de cafés partout dans le monde 🗺

Mais avant ça, on se réjouit de retrouver Coutume et le Birdie à Genève 😍

À bientôt !

Commentaires

Loading...