Konglor : une lampe torche et un gilet de sauvetage

January 22, 2018, 4:21 PM

Sabaidii !

On vous avait pas encore dit ? On est au Laos depuis une semaine (et si vous voulez savoir pourquoi et comment, soyez patients, on vous écrit 😊). On vient de passer une semaine autour de Vientiane, la capitale et plus grande ville du pays. Mais n'allez pas vous imaginer une ville comme Hà Nội : avec moins d'un million d'habitants et une atmosphère de petite ville provinciale, Vientiane n'a d'une capitale que le titre et les ambassades.

On a failli y rester, tellement on y a trouvé la vie agréable et reposante. Mais finalement, hier, on a fait nos sacs et on est partis. On a passé toute la journée dans un bus et dans un tuk-tuk bondé, pour arriver au coucher du soleil dans le petit village isolé de Konglor, au fond d'une vallée bordée de montagnes.

Vue ce matin de la fenêtre de notre chambre

- Pourquoi ici ?

Parce que tout au bout de ce village, si on suit la route de sable rouge en évitant poules et nids-de-poule, on tombe sur l'entrée de la fameuse grotte de Konglor.

Clara avait lu que c'est LA grotte à voir en Asie du Sud-Est. On confirme ! (même si c'est notre première grotte 😬)

Dans la grotte

Il est encore tôt et il n'y a qu'un autre couple de touristes devant nous quand on se présente au guichet. Les capitaines de pirogues motorisées attendent les visiteurs qu'ils accompagneront dans les entrailles de la Terre.

- Comment ça, pirogue ?

J'allais oublier : la grotte se visite sur l'eau !

On nous a chacun prêté un gilet de sauvetage et une lampe de spéléo

Notre capitaine nous conduit sur la rivière qui slalome dans l'obscurité, en évitant stalagmites et hauts fonds. La pirogue tangue sur les eaux noires. À un moment, on débarque les pieds dans l'eau pour faire une partie à pied.

Mieux que la tour de Pise

De retour sur l'eau, je dois parfois presque me courber pour ne pas toucher la paroi supérieure avec mon man bun 😜 Ailleurs, elle semble très très très haute. Au retour, on apprend qu'un segment de la grotte culmine à plus de 90 mètres de haut !

On aperçoit des chauves-souris qu'on chasse avec le faisceau de nos lampes, et même le rarissime yéti des grottes :

Après 7.5 kilomètres au son du moteur (et de l'écho du moteur contre les parois) on voit tout à coup la sortie, un rond de lumière qui s'approche, grandit, et éblouit. La grotte se reflète dans ses propres eaux. On ressort de l'autre côté de la montagne.

À peine réhabitués à la lumière du jour, on accoste sur les rives du village de Natane. C'est "authentique" : des femmes Laotiennes tissent des motifs sur des grands métiers à tisser en bois, et on y vend du "café lao" (du Nescafé en poudre). Heureusement, il y a aussi un bébé chat 🐱

Pour le retour, ça va plus vite : on est dans le sens du courant. On contourne la partie à pied et on ressort finalement du côté du village de Konglor.

En un mot : grandiose !

Infos pratiques

Contre toute attente, le tourisme est encore très peu développé à Konglor. On se dit que c'est un peu à ça que devait ressembler le Vietnam dans les années 90... En tout cas, ça fait plaisir : il y a personne et on n'est pas pris pour des pote-monnaies sur pattes. Par contre, c'était pas facile d'y arriver.

Arriver

Beaucoup de voyageurs visitent Konglor car le village se trouve sur le fameux loop de Thakhek : 3 ou 4 jours de moto dans la région avec lacs, jungle, homestays... et grottes.

Nous, pas encore prêts pour un nouveau tour à moto après nos aventures à Hà Giang, on est venus en bus de Vientiane. Un bus "direct" part tous les jours à 10h de la station de bus du sud (c-à-d là d'où les bus partent vers le sud du pays. Elle est au nord de la ville). C'est écrit 80'000 kip sur le panneau, mais ça coûte 70'000 kip par personne.

Le bus arrive près de Nahin, un village sur la route 8, autour de 16h. Un tuk-tuk attend les passagers et les amène jusqu'au village de Konglor pour 25'000 kip par personne. Il les pose aux différentes guesthouses entre 17h30 et 18h, après 1h30 de slalom entre les nids-de-poule.

Dormir

On a passé deux nuits à la Thongdam Guesthouse. Il y a une vingtaine de chambres doubles (60'000 kip/nuit) et bungalows tenus par une famille super sympa, avec un resto, un bon réseau wi-fi, et à 15 minutes à pied de l'entrée de la grotte. En haute saison (décembre-février), réservez en avance.

Il y a aussi beaucoup d'autres guesthouses sur la seule et unique route qui traverse le village, mais Thongdam semble être la meilleure marché 🙂

La grotte

Ouverte de 8h à 16h - allez-y tôt ! Ça coûte 2'000 kip par personne pour passer un premier portail, puis pour louer une pirogue et son capitaine c'est 110'000 kip pour 1 personne, 120'000 kip pour 2, ou 130'000 kip pour 3. Si vous êtes quatre, pas de chance.

La caution pour les lampes torches est de 50'000 kip par lampe. On peut emprunter des tongs (pas de caution) pour marcher dans l'eau sans se mouiller les chaussures,

L'aller-retour dure autour de 2h30, avec une pause de 10 minutes à Natane, de l'autre côté de la grotte. C'est possible de rester plus longtemps à Natane (même dormir), mais il faudra payer une nouvelle pirogue pour le retour.

Manger

Manger coûte assez cher à Konglor, comparé à Vientiane. Souvent, les guesthouses font office de restaurants et servent des repas à leurs clients. Par exemple, notre petit-déjeuner à notre guesthouse a coûté plus cher que la nuit (70'000 kip).

Notre restaurant préféré est juste avant le premier portail de la grotte, sur la gauche. Il est moins cher que la moyenne et la pinte de bière est 8'000 kip 🍺

Partir

Un bus direct repart à Vientiane tous les matins à 7h30 devant la Eco-Lodge.

Pour continuer vers Paksé, au Sud, on avait deux options :

  • partir à 11h, juste après notre visite de la grotte. Prendre trois tuk-tuks (Konglor-Nahin-Viengkham-Thakhek) puis un bus pour arriver très tard le soir à Paksé
  • passer une deuxième nuit à Konglor et partir le lendemain à 6h30 du matin. Prendre un tuk-tuk direct pour Thakhek puis un bus pour arriver vers 19h à Paksé

On est pas pressés, donc on a choisi la deuxième 😊

Sur ce, je vais me coucher pour dormir quelques heures avant le départ 😴

Bisous,

Commentaires

Loading...